Posted in À LA UNE En vedette

L’allaitement d’un bébé allergique

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.
L’allaitement d’un bébé allergique Posted on 11 janvier 20192 Comments
Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

L’allaitement protège contre les allergies. Pendant longtemps, les parents comme les professionnels de santé, pensaient qu’en étant allaité exclusivement, les enfants seraient protégés des allergies. Or parfois le bébé est quand même allergique aux protéines présentes dans le lait maternel.

Sources : Journal of allergy and Clinical immunology – OMS – ScienceDirect

Néanmoins, le rôle préventif de l’allaitement maternel est prouvé et admis. Il est donc recommandé par les Comités de Nutrition Pédiatriques en prévention des allergies pour tous les bébés, et en particulier pour les bébés atopiques (qui ont un risque d’allergie). L’OMS préconise un allaitement maternel exclusif jusqu’aux 6 mois de l’enfant. Pourtant dans le cas d’un bébé atopique, on commencera la diversification alimentaire à 4 mois tout en continuant d’allaiter. La fenêtre de tolérance est effectivement optimale entre 4 et 6 mois.

Le lait maternel en prévention des allergies ?

L’allaitement maternel est la meilleure alimentation du nourrisson. Mais ce n’est pas toujours facile de mettre en place un allaitement. En France, La Leche League (LLL) aide les mamans qui rencontrent des difficultés. En Belgique, c’est Infor allaitement qui soutient les mamans.
Les bébés allaités présentent un risque moins important de développer des
allergies aux protéines du lait de vache (APLV). Le lait maternel est bénéfique pour le système immunitaire, immature à la naissance.
Il n’empêche que chaque enfant est unique et chaque maman aussi. Le microbiote intestinal du bébé s’implante dès la naissance. Il est influencé par différents facteurs, dont celui de l’alimentation avec du lait de femme. Mais malgré tout, bébé peut être allergique à des protéines alimentaires sous allaitement maternel. Il souffre et c’est toute la famille qui souffre aussi.

Quel bébé est à risque allergique ?

Un nouveau-né est considéré « à risque allergique » quand son père et/ ou sa mère et/ou ses frères et soeurs ont eux-mêmes une maladie allergique : de l’asthme, de l’eczéma atopique, un rhume des foins, une allergie alimentaire.

Mon bébé es allergique au lait maternel ?

Photographie : Ivette Ivens

Oui, c’est possible, même si cela demeure rare. Les parents doivent réagir vite s’ils sentent un problème d’allergie et surtout de ne pas faire pour autant d’auto-diagnostic. La case allergologue est OBLIGATOIRE quelque soit l’âge du bébé. (lire notre article Consulter un allergologue, pourquoi ?

En effet, on peut pratiquer des tests sur un bébé dès les premiers mois de vie

Quels sont les signes d’allergie du bébé allaité ?

Les signes d’allergie chez le bébé sont pluriels c’est pourquoi il n’est pas facile de penser à l’allergie aussitôt.

  • Les manifestations sur la peau : Parfois, à partir de l’âge de 4 mois, les bébés vont se couvrir d’eczéma atopique. Des lésions sur les parties concaves (front, joues, torse) du petit bout de chou doivent alerter sur une allergie. L’âge avançant, l’eczéma se loge dans les plis, (creux des coude et des genoux, derrière les oreilles). Bébé pleure beaucoup, ne trouve pas le sommeil. L’eczéma peut se surinfecter avec des bactéries ou des virus.
  • Les manifestations digestives : bébé a des régurgitations importantes, un reflux gastro-œsophagien (RGO), des coliques et des douleurs abdominales, une diarrhée chronique ou de la constipation, des selles vertes, glaireuses. Là encore bébé pleure à fendre l’âme. Il ne trouve plus le sommeil et son papa comme sa maman ne dorment plus non plus.
  • Les signes respiratoires : Ils vont de la rhinite chronique aux troubles ORL chroniques, sinusites pour les plus grands, toux, bronchites asthmatiformes et asthme.

Mon bébé est allergique à quoi ?

Parce que les mamans ont des besoins en calcium importants, elles consomme souvent beaucoup de produits laitiers. Et c’est bien souvent la première cause d’allergie du bébé : la protéine de lait de vache. Pour autant, il ne s’agit pas de faire une éviction radicale de produits laitiers dans l’alimentation de la maman. Il faut savoir à quoi bébé est allergique avant d’entamer un régime qui dans tous les cas ne devra pas être exclusif jusqu’à la moindre trace. Il faut des traces et de toutes petites quantités pour habituer le système immunitaire du bébé à tous les aliments dont il a besoin. En effet, une éviction trop stricte (enlever la possibilité de traces, notamment indiquées sur la liste des ingrédients), ne permet aucune acquisition de tolérance naturelle.

Le bébé peut être allergique à d’autres protéines comme les fruits à coque, l’œuf, le poisson etc.

Mon bébé n’a jamais mangé tout cela !

La sensibilisation peut avoir lieu pendant la grossesse. Le bébé peut être allergique parce qu’il a été sensibilisé in utero. Ce n’est pas pour autant qu’il faut faire un régime lorsqu’on est enceinte. manger de tout un peu est le plus important. On ne connaît pas encore exactement le rôle joué par les allergènes alimentaires présents dans le lait maternel mais ces allergènes pourraient bien favoriser l’acquisition de la tolérance plutôt que de provoquer une allergie, d’où les recommandations d’allaiter quelle que soit l’hérédité de l’enfant.

Un régime pour les mamans allaitantes

Lorsque les allergènes auxquels réagit bébé sont connus, la maman peut entamer un régime d’éviction de ceux-ci. Dans le cas de l’éviction des produits laitiers, la maman devra consommer d’autres aliments riches en calcium (lentilles par exemple) afin de ne pas être carencée. les conseils du médecin traitant sont précieux car il envisagera peut-être de prescrire aussi des compléments alimentaires. Les sage-femmes ne reçoivent pour l’instant aucune formation concernant les allergies du bébé sous allaitement maternel. Heureusement des websites apportent aussi leur lot d’astuces comme des recettes pour les mamans allaitantes, à partager en famille.

Quelles solutions pour mon bébé ?

Appliquer une bonne crème émolliente (sans conservateurs et sans parfums) sur tout le corps de son bébé dès les premiers jours de vie protège de la dermatite atopique. On déconseille les huiles de massage contenant des protéines alimentaires (huile d’amande douce, d’argan), elles sensibilisent le bébé à de futures allergies.

Si le régime d’éviction de la maman est trop difficile, on passe le bébé à un hydrolysat partiel ou poussé prescrit par le pédiatre, ou si bébé ne supporte rien, à une solution d’acides aminés. Nous parlerons dans un prochain article des différentes formules de lait infantile et comment faire son choix. Au moment de la diversification alimentaire on peut accompagner son bébé allergique en réalisant des recettes choisies. Consultez Mes petits plats pour bébés allergiques disponible dans notre librairie. D’autres recettes sans lait pour les bébés APLV, avec tous les nutriments nécessaires à son équilibre alimentaire et à une bonne croissance sont aussi disponibles sur simple demande.

Un livre sur les mamans allaitantes

Breastfeeding Goddesses – Ivette Ivens – First Editions

Nous avons craqué sur un ouvrage de photographies qui magnifie l’allaitement. Le travail de Ivette Ivens qui illustre notre article est réuni dans Breastfeeding Goddesses au prix de 135 euros.

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

2 comments

  1. Bonjour,
    A la question “Mon bébé est allergique au lait maternel ?” la réponse est “NON”. Certains bébés, malgré l’allaitement maternel, se révèlent allergiques mais ils ne sont JAMAIS allergiques au lait maternel, aux protéines humaines fabriquées par les seins maternels. Ils sont allergiques aux protéines venant de l’alimentation de leur mère et qui sont passées dans le lait maternel. Le plus souvent ils sont allergiques aux protéines du lait de vache bu par leur maman mais peuvent réagir aux fruits à coques, aux œufs, au soja ou autres protéines. Le lait humain reste toujours l’aliment le plus adapté pour eux à condition que leur maman fasse un régime d’éviction, par exemple des PLV visibles strict ( lait liquide, laitages, fromages) en laissant les traces de PLV, quand c’est possible, pour aider l’enfant a acquérir une tolérance aux PLV. Si ce régime d’éviction est accepté par la maman et bien conduit, il n’est pas nécessaire de passer à un hydrolysat poussé ou à une solution d‘acides aminés sauf si les allergies via le lait maternel sont multiples et exigent un régime d’éviction trop difficile à appliquer par la maman.
    Les mamans d’un bébé allergique sont des héroïnes car elles doivent déployer des trésors de maternage pour aider leur bébé en souffrance. Elles n’ont pas besoin de penser en plus que c’est leur lait qui est responsable de cet état, c’est ce qu’elle mangent qui est à incriminer.
    Marie Courdent
    Animatrice LLL F
    Consultante en lactation certifiée IBCLC
    Diplôme Inter Universitaire Lactation Humaine Allaitement Maternel

    1. Bonjour Marie,
      En effet, dire qu’un bébé est allergique au lait maternel est un raccourci . C’est pouruqoi dans notre paragraphe “mon bébé est allergique a quoi ?” nous décrivons les protéines le plus souvent incriminées. Merci infiniment de votre contribution ! Car oui, chaque maman est une héroïne au moment de faire des choix (consulter un allergologue, maintenir l’allaitement maternel, modifier son régime alimentaire, passer à un hydrolysat etc.) pour soulager son bébé en souffrance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.