Posted in À LA UNE En vedette

Choc allergique au vaccin contre la Covid-19 : et si c’était les PEG ?

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.
Choc allergique au vaccin contre la Covid-19 : et si c’était les PEG ? Posted on 13 janvier 202112 Comments
Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

Le premier cas de choc allergique au vaccin contre la Covid-19 s’est produit hier nous indique une dépêche AFP.

Sur 138 000 Français qui ont pour l’instant reçu la première dose du vaccin, «nous avons (…) dans le pays un cas d’effet indésirable de nature allergique qui correspond aux effets indésirables constatés à l’étranger», a déclaré Olivier Véran lors de son audition par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale consacrée à la stratégie vaccinale de la France.

Cet effet indésirable est déjà connu à l’étranger où la vaccination a commencé avec une prévalence de 1 cas pour 100 000 injections.

La société française d’allergologie a communiqué sur le sujet en donnant ses préconisations. (Pour ceux qui savent lire un tableau à double entrées : les médecins s’adressent au médecins).

Recommandations de la société française d’allergologie

Après croisement des lignes et des colonnes, nous comprenons que les allergiques peuvent se faire vacciner avec une surveillance de 15 à 30 minutes SAUF :

  1. S’ils ont déjà fait un une réaction grave et sévère à un vaccin ou un médicament. Là c’est direction … l’expert. (Nous on comprend que c’est un allergologue. (Pour info on en a un dans le bureau à côté qui est parti hier en galopant dans la poudreuse chercher du Macrogol pour faire des tests cutanés si besoin).
  2. S’ils savent déjà qu’ils sont allergiques à l’un des composants du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer BioNtech. Donc, c’est direction … l’expert.
  3. S’ils ont déjà fait une réaction allergique à la première injection de ce vaccin. Alors là, c’est direction … l’expert. 🙂

Et si c’était les PEG ?

On vous brosse le portrait vite fait de cette substance, très utilisée partout, avec quelques publications de recherche en allergologie qui se penchent sur l’hypersensibilité de certains allergiques.

On sait que l’hypersensibilité immédiate au macrogol est due au PEG (Poly Ethylène Glycol). Des milliers de médicaments contiennent des PEG et des polysorbates structurellement similaires. L’hypersensibilité est rare et en même temps mal connue. ( Et si les allergies alimentaires inexplicables était un blougi boulga de facteurs associés avec des PEG ?) On attendra des dizaines d’autres études encore et des hypothèses créatives et pointues pour répondre.

Dans quoi trouve t-on des PEG en quantité ?

Dans le macrogol qui est un laxatif qui est utilisé par voie orale ou suppositoire. Il est possible, peut-être, que les personnes exposées a de fortes doses de laxatifs développent une hypersensibilité au PEG. Et réagissent au vaccin contre la Covid-19 qui en contient. La plupart des cas d’anaphylaxies décrites avec lui sont d’ailleurs le fait de préparations pour les coloscopies ou durant les coloscopies.

Dans certains détergents et produits ménagers industriels, on trouve aussi de grande quantité de PEG. Alors, il est possible que les personnes qui sont fortement exposées à ces détergents (on pense aux professionnels de la propreté mais aussi de la santé qui manipulent des produits désinfectants copieusement, ces derniers les rencontrant également dans la pharmacopée) développent une hypersensibilité au PEG. Et réagissent au vaccin contre la Covid-19 qui en contient.

En conclusion, le PEG est le suspect numéro un pour les allergies aux vaccins à ARN. L’alternative pour ces allergiques sera de passer aux vaccins traditionnels (ils arrivent!) avec leurs adjuvants et excipients sans PEG (mais avec de l’aluminium pour les phobiques et complotistes en herbe).

Ci dessous les publi qui nous ont fait cogiter toute la nuit.

  • E. Wenande and L. H. Garvey, Immediate-type hypersensitivity to polyethylene glycols: a review, 2016
  • Cosby A. Stone, Immediate Hypersensitivity to Polyethylene Glycols and Polysorbates: More Common Than We Have Recognized, 2019.
  • Maria A. Bruusgaard-Mouritsen, Clinical manifestations in ten patients with allergy to polyethylene glycol (où est la date ??)
  • Allergic Reactions Including Anaphylaxis After Receipt of the First Dose of Pfizer-BioNTech COVID-19 Vaccine — United States, December 14–23, 2020

Illustration wirestock pour freepik

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

12 comments

  1. Super clair !!
    Je suis allergique aux solvants (en général, surtout ceux utilisées dans peintures industrielles pour automobiles lors des nettoyages des cuves)
    Je pense donc, que les PEG ne sont pas pour moi, surtout que j’ai fait des allergies à d’autres médicaments

    1. Bonjour
      pour les PEG , ils se trouvent dans de nombreux produits en effet . Ils faut que votre allergies aux PEG soit avérée et explorée par un allergologue avant de penser que les PEG et donc le vaccin n’est pas pour vous . Si cela n’est pas déjà fait , prenez rendez- vous avec un allergologue qui certes sont un peu débordés en ce moment.

  2. Pouvez vos m aider? J ai 72 ans.il y a 8 ans , j ai fait de graves allergies qu ‘aucun médecin ,allergologue, ou dermato n’ a su identifier pendant 3ans. « Urticaire géant », choc anaphylactique.3 fois le samu, les urgences. J étais sous corticoïdes .
    Jusqu’ au jour où j ai compris que je faisais une allergie aux teintures LOREAL,faites chez le coiffeur., la dernière réaction était très spectaculaire et à nécessité les secours, et l hôpital.
    Mon coiffeur a prévenu LOREAL . Différents services , recherche, juridique..m ont interrogée par téléphone…On m a priée de me taire.Mon allergologue à l hôpital Tenon était vexée de ne pas avoir eu l ‘ idée de la cause de mes allergies répétitives..
    Mon médecin traitant a fait un signalement à l agence du médicament.
    J ai prévenu Que Choisir.
    Je me suis soignée seule avec de la « Chlorella  » pendant un an, et jeté tout produit qui contenait du methylotialonisone (lessives et produits ménagers) Je ne fais bien sûr plus de coloration.Je n ai plus d allergies.
    Je voudrais que mon « aventure »serve à d autres personnes, c ‘est pourquoi je vous la raconte.Vrai traumatisme..
    -Savez vous si je peux prendre le risque d’ un vaccin Covid? Ou savez vous qui pourrait me conseiller.
    Merci .

    1. Bonjour.
      Vous parlez donc d’une réaction aux teintures capillaires avec isithiazolinones et donc pas avec la paraphénylène diamine.En ce qui concerne le vaccin anticovid les recommandations de la fédération française d’allergologie parle de contre indication en cas d’allergie avérée au polyéthylène glycol ( PEG) et/ou aux polysorbates .Il faut savoir que le nombre de réactions allergiques sévères aux vaccins anticovid n’est pas plus important qu’avec d’autres vaccins . Les équipes qui vaccinent sont tout à fait au courant des contre indications et sauront vous orienter si nécessaire vers un centre hospitalier dédié .

  3. Bonjour
    J’ai fait une allergie au produit de lavement lorsque j’ai fait ma coloscopie j’avais pris des sachets (collopeg ) je ne me souviens plus de l’orthographe je suis allergique à autre chose mais nous ne savons pas encore
    Je dois faire des recherches dans un hôpital (sous perf ) 
    J’attends d autre examen je suis inquiète

    1. Bonjour, effectivement vous êtes à risque d’être allergique au PEG qui est justement présent dans les vaccins à ARN : Pfizer et Moderna. Le bilan allergologique est pour vous indispensable et un autre vaccin que ces deux là sera certainement conseillé.

  4. Pas de vaccins pour moi mais pensez vous qu’il y aura un vaccin sur le marché svp 😳
    A avoir que j’ai une piqure de anapen sur moi
    Constamment

  5. J’ai 83 ans, j’ai connu dans le passé un choc anaphylactique ( hypotension rapide et oedème facial après injection intraveineuse du produit de contraste iodé + polyéthylène glycol.
    J’étais en clinique pour une radiographie des reins. On donc donné immédiatement une injection d’adrénaline.
    Maintenant que les vaccins ARN sont là je souhaite être vaccinée mais suis très hésitante à la lecture de votre article.
    Quel conseil ? attendre de nouveaux vaccins sans cet excipient ? La clinique de vaccination c’est demain le 23 février.
    Je passe mon tour ??
    lotticana@gmail.com

    1. Bonjour.
      Vous semblez en effet personne à risque pour le vaccin pfizer ou moderna contenant du PEG. L’équipe médicale s’occupant de vacciner est tout à fait au courant des risques encourues et saura vous orienter en fonction du protocole établit récemment par la fédération française d’allergologie. rendez vous donc a votre rendez vous et on saura vous conseiller en fonction de votre histoire clinique. Peut-être va t on vous orienter vers un centre d’allergologie pour faire le point . en effet votre réaction passée lors d’une exploration radiologique n’a pas été bilants sur le plan allerglogique et peut-être avez vous eu une réaction aux PCI et non au PEG . il est nécessaire de faire le point

  6. bonjour
    Pour une personne présentant une allergie cutanée à la rovamycine cp (rougeur de tout le corps) et une rhinite allergique, le vaccin contre le covid-19 Pfizer est-il permis?
    (le pelliculage des cp contient du macrogol 6000: allergie due au macrogol ou à la spiramycine? )
    Avec mes remerciements

    1. Il est difficile de faire un diagnostic sur une simple chronologie et encore moins d’identifier le coupable. Il faut donc se rapprocher d’une service hospitalier d’allergologie pour faire le point et des tests médicamenteux . Vous parlez d’une allergie cutanée mais est ce une toxidermie ? une urticaire ? les mécanisme et conséquence sont totalement différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.