Posted in À LA UNE En vedette

Une tétine nomade maman/bébé protectrice des allergies ?

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.
Une tétine nomade maman/bébé protectrice des allergies ? Posted on 20 novembre 2018Leave a comment
Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

Du 15 au 19 novembre dernier, se tenait le congrès annuel de l’ACAAI (American College of Allergy, Asthma and Immunology) à Seattle. L’occasion de prendre connaissance des derniers travaux scientifiques et de vous faire part de publications et posters parfois insolites.

Sources : congrès annuel ACAAI

C’est le cas de la publication de l’équipe du docteur Eliane Abou Jaoude de l’hôpital Henry Ford à Détroit. On apprend que les mères qui nettoient les tétines de leur bébé en les portant simplement à la bouche, contribuent à la protection des allergies.

Dans cette étude, 128 mères de bébés ont été interrogées plusieurs fois durant une période de 18 mois. La question était :

“Comment nettoyez-vous la sucette de votre enfant ?”

L’étude conclue sur le fait que les enfants des mères qui nettoyaient la totosse tombée par terre avec leur propre salive, avaient un taux d’IgE plus bas.

Les IgE (Immuno globuline E)  sont des  anticorps qui indiquent une réponse allergique du corps. À quelques exceptions près, plus le taux d’IgE est élévé, plus il est prédicteur d’un  risque d’asthme et d’allergies.

Sur les 128 mamans, 74 donnaient une tétine, sucette, louli ou tototte à leur bébé.

  • 24 mamans stérilisaient l’objet
  • 41 mamans lavaient l’objet à l’eau courante
  • 9 mamans portaient l’objet à leur bouche pour le nettoyer

Les explications du Dr Abou-Jaoude en vidéo

Les IgE comme marqueurs d’allergie

À partir du dixième mois de ce nettoyage os per os (os = la bouche), le taux d’IgE des bébés des mamans suceuses était au plus bas, taux perdurant jusqu’à la fin de l’étude.

Un taux d’IgE brandit comme un marqueur d’allergie à pondérer avec de précédentes publications :

” Rappelons que 20% des sujets ayant des IgE totales élevées ne sont pas allergiques. De plus, 20 % des sujets allergiques ont un taux d’IgE normal ” soulignait dans un article de allergique.org  le docteur Alain Tillay… en 2003.

Une protection sans condition de durabilité

« Nous savons que l’exposition à certains micro-organismes au début de la vie stimule le développement du système immunitaire et peut protéger plus tard contre les maladies allergiques, explique le Dr Abou-Jaoude. Notre étude indique une association entre les mamans qui sucent la sucette de leur enfant et les enfants ayant des taux d’IgE plus faibles. Mais cela ne signifie pas nécessairement que la succion de la sucette entraîne une diminution des IgE, des recherches supplémentaires sont nécessaires.  Nous pensons que cet effet pourrait être du au transfert de bonnes bactéries de la bouche du parent à celle de l’enfant ».

Il n’est pas étudié si le taux d’IgE qui s’installe durant ces 18 mois, perdure après l’abandon de la sucette. Car, ce n’est pas un secret, un jour ou l’autre, bébé jette sa totosse définitivement.

La prévention des allergies passe par bien d’autres habitudes de vie, et en appliquer une seule est rarement efficace. C’est l’addition des facteurs de prévention qui créé la protection… avec sa marge d’incertitude, la génétique etc.

D’autres moyens de prévention

Nous citerons par exemple


Crédit photo : freepik

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.