Posté dans À LA UNE En vedette

Allergie au gluten ou intolérance : je ne comprends plus rien

Allergie au gluten ou intolérance : je ne comprends plus rien Publié le 11 avril 2019Laissez un commentaire

L’allergie est une réaction spéciale de notre système de défense : elle utilise des anticorps, des cellules immunitaires mais elle nécessite toujours un apprentissage du corps. L’intolérance c’est de ne pas supporter quelque chose : on naît comme ça et on fait avec, ou pas. Alors êtes vous allergique au gluten?

Je suis allergique au blé.

Notre culture est basée sur la consommation des céréales : blé, maïs, riz etc. nous ne savons plus nous en passer tant ces céréales sont devenues présentes.

Le blé contient des glucides bien sûr mais aussi des protéines. C’est contre les protéines que notre corps peut développer une réponse immunitaire, de défense. Non pas que le blé soit devenu d’un coup un adversaire, non, mais parce que notre corps est entouré de signaux de danger et que du coup, à la recherche d’un adversaire à combattre, il a choisit des protéines du blé.

L’allergie au blé est assez fréquente dans l’eczéma atopique des bébés. Probablement la faute à l’amidon de blé que l’on met dans leur bain pour leur rendre la peau douce. Problème : leur peau est abîmée, elle cherche un adversaire, voilà le blé.

L’allergie à la farine de blé est également une maladie professionnelle fréquente chez les boulangers et les pâtissiers. C’est quand même dommage… Un jour, à l’occasion d’une agression de leur corps (par un virus, un produit chimique, un pic de pollution ou un autre agresseur), leur système immunitaire découvre la farine dans l’air du boulanger et voilà, c’est fait. Chaque crise renforcera l’allergie et il sera de plus en plus difficile de s’en défaire.

Oui mais moi je suis intolérant au gluten

Hum, voyons voir : le gluten est une glue formée par un ensemble de protéines et de glucides du blé. Être allergique au gluten est tout de suite plus difficile.

Les protéines, le système immunitaire peut y réagir, oui! Cela donne une maladie, familiale, génétique, l’intolérance au gluten ou maladie coeliaque. Cette maladie, terrible, abrase la muqueuse du tube digestif à chaque repas contenant du gluten. La paroi ne fonctionne plus correctement, elle n’absorbe plus les vitamines. L’enfant voit sa courbe de croissance se casser, ses ongles casses, ses cheveux tombent : il y a urgence à le diagnostiquer et à se faire aider (Merci l’Afdiag).

Vous êtes adulte et paf d’un coup vous êtes devenu intolérant au gluten?

(et non “allergique au gluten”)

Alors bon, non. Enfin, pas comme les coeliaques. C’est le problème du terme intolérance : galvaudé on y met tout et n’importe quoi.

Si vous avez du mal à digérer un aliment vous disiez que vous êtiez allergique : les allergologues ont hurlé et vous avez bien compris que, non, vous ne pouviez pas dire ça. Vous avez alors dit que vous êtiez intolérant : mais malheureusement pour vous le terme est déjà pris et là-aussi les médecins l’utilisent pour autre chose. Que dire?

Je peux dire que “j’ai du mal à digérer le gluten” : il me fait mal au ventre. C’est désagréable, voire même douloureux vraiment. En manger ne me causera pas de problème grave, de maladie mais ne pas en manger m’est plus confortable. N’hésitez pas : manger est une nécessité mais c’est aussi un plaisir.

“Ah mais si c’est une maladie : je le sais, j’ai payé très cher une analyse d’IgG4 auprès d’un laboratoire étranger sur le conseil de mon ***-opathe.”

Alors, pas de chance : on vous a fait faire un dosage cher, non remboursé (et pour cause : il ne sert à rien) pour vous imprimer la trace immunitaire de ce dont votre système immunitaire se souvient avoir croisé. Un résumé de votre alimentation quoi… La société Française d’allergologie en a fait un long article qui a fait suite aux avertissements de la société Européenne d’allergologie et de la société Suisse et Canadienne : c’est dire l’ampleur de l’arnaque.

Envie d’en savoir plus? L’INRA vous résume le propos avec d’autres termes.

Si vous avez trouvé le contenu un peu difficile, lisez Comprendre les allergies en s’amusant, du Dr Quequet.

Photographie : Wesual Click/ Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.