Posted in À LA UNE En vedette

L’explosion des pollens ET du Covid n’est pas un hasard

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.
L’explosion des pollens ET du Covid n’est pas un hasard Posted on 11 mars 2021Leave a comment
Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

C’est le revers du printemps : l’explosion des pollens d’arbres et notamment des cyprès et bétulacées (bouleau, noisetier…). Avec eux, leur cortège d’allergies. Une étude menée par l’université technique de Munich a été réalisée au printemps 2020. Alors, On remarque une augmentation de la concentration de pollens dans l’air et une augmentation des contamination au Covid-19 . Oui mais pourquoi ?

Deux corrélations qui questionnent

Dans cette études, les chercheurs ont tout fait pour écarter les biais de sélection et de confirmation. Ils ont recueillis des données à l’échelle mondiale. Ils ont comparé des villes de même importance et observé les données polliniques et les données du Covid-19. Deux points sensibles apparaissent.

Pendant les pics polliniques, les admissions pour Covid augmentent

Les 154 chercheurs ont analysé les données polliniques de 130 stations dans 31 pays sur cinq continents. Ils ont fait attention à l’ensemble des conditions météo, à la densité de population. Mais aussi la variation des taux d’infection d’un jour à l’autre et le nombre total de tests positifs.

Donc, Il y a corrélation entre l’augmentation de la concentration de pollens dans l’air et l’augmentation de personnes déclarées contaminées par le Covid-19.

à taux de pollen égal, les régions confinées sont moitié moins impactées par le Covid

Or, Les villes qui ont été confinées avec des gens qui ne peuvent sortir de chez eux, montrent une population atteinte par le Covid égale à la moitié, à concentration pollinique équivalente, par rapport à une ville qui n’était pas confinée.

Que faut-il penser de l’actuelle explosion des pollens ?

Au regard de ces deux corrélations, qui ne sont pas encore la démonstration d’une causalité, on peut émettre des hypothèses :

  1. L’air chargé en pollens est un véhicule privilégié pour le virus. Il se sert de ses particules pour voyager plus loin, ou mieux. Plus profondément dans les bronches.
  2. Un bon masque filtrant protège les voies respiratoires des allergiques et des gens en général, particulièrement pendant les pics polliniques.
  3. Les pollens sont une pollution d’origine naturelle qui agressent et irritent les voie respiratoires. Ils affaiblissent le système immunitaire qui se défend moins bien quand arrive un virus.

Donc, si vous êtes allergique, il est impératif de consulter un allergologue. Non ?

Faire équilibrer son asthme et éviter les pics polliniques

Les chercheurs de l’étude soulignent l’importance de bien se protéger, de façon préventive. Et particulièrement les personnes dont les poumons sont fragilisés par des maladies chroniques. En cas d’asthme et de BPCO.

Il est important aussi de pouvoir anticiper les pics polliniques, notamment en se tenant informé avec des applis. Oasis Allergies a justement fait un banc d’essai sur ce sujet.

Et si vous pensez qu’Oasis Allergies est vraiment le webzine qui vous informe sur la planète Allergie, rejoignez-nous !

Lire l’article de l’université de Munich
https://www.tum.de/en/about-tum/news/covid-19/short/article/36479/

Illustration : freepik

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.