Posted in À LA UNE En vedette

Qu’y a t-il dans les couches jetables de mon bébé ?

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.
Qu’y a t-il dans les couches jetables de mon bébé ? Posted on 25 janvier 2019Leave a comment
Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

En France, depuis bientôt 20 ans, plus de 95 % des bébés portent des couches à usage unique. Dans des couches jetables on trouve aussi, en plus du coton blanchi au chlore et de la cellulose, des substances chimiques et des substances parfumantes. Ces produits, macérés avec du pipi, transforment la peau de votre bébé en mega transmetteur de cochonneries car les seuils sanitaires sont bien souvent dépassés.

Si on ajoute l’imprégnation des lotions contenues dans les lingettes et autres nettoyants farcis aux isothiazolinones, les fesses de bébé voient rouges !

Dernière info : on estime entre 3800 et 4800 couches jetables nécessaires jusqu’à ce que bébé soit propre.

Sources : Anses, Niortagglo, Commission européenne des cosmétiques, EM consulte

Nos ministres et l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) sont très sensibles aux enquêtes des médias et notamment de 60 millions de consommateurs et Que Choisir.

De ce fait, dès qu’un sujet est repris plus de trois fois dans la presse (et oui, quand on est journaliste on fait sa revue de presse le matin et on pique le sujet le plus insolite pour le traiter sous un angle rarement différent), les gouvernants demandent à l’ANSES une étude.

Le rapport d’expertise collective sur la sécurité des couches pour bébés fait 244 pages. Il a été commandé en janvier 2017 et vient d’être publié. On l’a lu cette nuit et franchement… le péril est très loin d’être majeur. Les données collectées durant la saisine étant souvent manquantes ou inappropriées.

Des produits allergisants, chimiques ou toxiques, dans les couches jetables

On trouve donc dans les couches jetables des dioxines, des furanes, des formaldéhydes, des résidus pesticides, des perturbateurs endocriniens, des parfums sensibilisant cutanés.

Qu’est-ce que le Lilial® ?

C’est une substance parfumante de synthèse qui rappelle la jacinthe ou le muguet. C’est aussi un allergène de contact. À ce titre, depuis 2003, en Europe, sa présence dans le parfum ou le cosmétique est signalé  en étiquetage au dessus des seuils de 100 ppm (produits rincés) et 10 ppm (les autres) sous sa dénomination INCI : butylphenyl methylpropional.

Nous l’avons souvent testé et il ne donne que rarement des réactions allergiques : 6 + sur 524 testés” souligne le dr Anne Goossens allergologue de Leuven.

Le Lilial® est présent au dessus du seuil autorisé dans plusieurs couches testées. De même que d’autres produits parfumants (Lyral®, coumarine, linalol contenu dans l’huile essentielle de lavande…).

Quel est le danger réel du Lilial® ? On ne le trouve pas dans toutes les couches… Alors comment évaluer le risque ?

RISQUE = (présence de produits sensibilisants au dessus du seuil) X (nb de couches jusqu’à l’acquisition de propreté)

Le RISQUE = (le DANGER réel) X (la FRÉQUENCE maitrisable)

Le RISQUE = SIGNIFICATIF > l’ANSES demande la suppression de ces substances.

On ne vous a pas parlé de la Dose Journalière d’Exposition (DJE) qui est combinée dans une équation plus complexe pour évaluer le risque. Dans notre exemple, on peut s’en passer.

On voudrait une composition vertueuse pour les couches jetables

C’est pourquoi l’ANSES a produit une somme de recommandations à destination des fabricants et metteurs sur le marché sur la composition des couches à usage unique et le risque chimique : “En raison des dépassements de seuils sanitaires mis en évidence dans cette étude, le CES recommande

  • de SUPPRIMER l’utilisation de toutes substances parfumantes, en priorité celles susceptibles de présenter des effets sensibilisants cutanés
  • de mieux maitriser l’origine des matières premières naturelles qui peuvent être contaminées avant même la fabrication.
  • d’améliorer les procédés de fabrication des couches afin de réduire les dioxines, furanes, PCB-DL, le formaldéhyde ou les HAP et de fixer une concentration maximale“.

Les labels Nordic Swann et Ecolabel

Fiez-vous à ces labels si vous souhaitez continuer d’utiliser des couches jetables. En effet, toutes les couches jetables contiennent du Polyacrylate de Sodium (SAP) fabriqué de façons très diverses et comportant des traces de polymérisation dans le produit fini. Le label Nordic Swann encadre la quantité de ces traces avec un seuil à ne pas dépasser. Les couches sont sans parfum et sans formaldéhydes.

Le label Ecolabel encadre mieux les substances parfumantes et les couches jetables disposant de ce label ne peuvent comporter l’une des 26 substances parfumantes et allergisantes listées par la commission européenne. les couches sont sans formaldéhydes.

Nous avons sélectionné deux marques de couche dont les fabricants travaillent bien.

Composition des couches jetables Bambo Nature

Couches Bambo Nature – Prix : de 0,33 à 0,46 € la couche
  • Matelas absorbant : Fluff * 100 % cellulose certifiée FSC blanchie sans chlore (ECF) / Polyacrylate de sodium (SAP)
  • Voile de surface : Non tissé polypropylène (PP) sensation textile / Pas de lotion ni de parfum ajouté
  • Voile de distribution : polyéthylène (PET) et polypropylène (PP)
  • Voile externe non tissé : 100 % polypropylène (PP) respirant
  • Élastiques : élasthane sans latex
  • Barrières anti fuites :  en polypropylène hydrophobe
  • Adhésifs : colle à base de résine et cire sans phtalates
  • Attaches : Polypropylène + polyethylène PET
  • Encre : pigment sans métaux lourds
  • Emballage : PE recyclable

*Fluff : pâte de bois en flocons

Les couches jetables JOONE

Joone Paris est une couche fabriquée en France, dans les Vosges, et livrée à domicile.

Couches JOONE – 64,90 €/mois – Livraison et retour offerts.

On choisit la taille la plus adaptée à son bébé parmi les 6 proposées. On choisit aussi le design et on se fait livrer chaque mois la quantité de couches nécessaires. Les couches ne contiennentt pas de chlore ni de latex, de lotion ou de parfum, de phtalates, de perturbateur endocrinien, de parabens, ni d’organo-étain et aucun pesticide. “Nous sommes les seuls à publier nos analyses toxicologiques réalisées par un laboratoire indépendant” souligne la créatrice Carole Juge.

Choisir des couches lavables

C’est un engagement éthique qui doit inspirer les parents. De nombreux sites dont eco-bébé donnent des conseils vraiment utiles pour accompagner ce choix. Il existe dans les grandes villes des sociétés de services qui collectent et lavent les couches souillées pour les familles.

Cycle de vie d’une couche pour bébé – infographie NiortAgglo

Par exemple, depuis 2017, La communauté d’agglomération du Niortais aide les crèches de son territoire en finançant 50 % du prix des couches lavables nécessaires aux enfants accueillis.

Sachant qu’une crèche de 15 enfants utilise 60 couches jetables par jour, soit 15 000 par an, cela permet d’éviter environ 3 tonnes de déchets par an.

Comment ça marche ?

On superpose :

  1. Un élément imperméable
  2. un élément absorbant (bourre de coton, bambou, chanvre)
  3. un voile de coton jetable (c’est lui qui est en contact avec la peau de bébé).

Les deux premiers éléments sont lavés et réutilisés. On jette le voile de coton dans les toilettes avec le caca.

Les couches lavables comportent moins de produits chimiques toxiques ou sensibilisants à condition de les laver avec une lessive sans parfum et d’effectuer deux cycles de rinçage.

Mon bébé a les fesses rouges

Quelque soit la stratégie de gestion du pipi et du caca, il arrive que bébé ait les fesses rouges.  Parce que les bactéries et l’acidité des selles et de l’urine provoquent des problèmes de peau. Alors la prévention est le maître mot.

  • Rester les fesses à l’air
  • Appliquer un liniment de qualité
  • Changer régulièrement la couche

Attention : en cas de dermatite persistante dans la zone de la couche (+ d’un mois) sans amélioration avec des crèmes ou liniments, il faut consulter un allergologue, car une allergie alimentaire est possible comme le suggère cette étude.

Le syndrôme de Lucky Luke

C’est le nom qu’on donne a une dermatite du siège qui suit la trace des élastiques. Il s’agit d’une allergie de contact à l’un des constituants de l’élastique et il faut donc soigner avec un crème corticoïde et changer de marque de couche.

Choisir un bon liniment

Un liniment oléo-calcaire est un mélange d’eau de chaux et d’huile d’olive.

Le liniment apaise l’épiderme fessier et laisse un film gras protecteur. C’est pourquoi cette solution permet d’isoler la peau de l’urine et des matières fécales.

Mais on ne se lancera pas dans une fabrication maison si on n’est pas aguerri à la manipulation de produits chimiques ! Car Chaque année des liniments “maison” mal dosés brûlent la peau des bébés.

Le choix de notre rédaction

Un bon liniment, respectueux de la peau de bébé doit avoir une liste d’ingrédients courte. Il doit être sans parfum !

Deux liniments avec une liste d’ingrédients courte

Le liniment Babysoin de Cooper contient de la cire d’abeille et un stabilisant en plus.

Le liniment Liniderm de Gilbert contient de l’huile de ricin et également des stabilisants.


Photographie : Unsplash

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.