Posted in À LA UNE En vedette

Protection solaire, faire le bon choix pour mon l’enfant

Allergologue,insatiable curieuse et passionnée, j'écris sur l'allergie classique et insolite. J'aime livrer des infos accessibles pour tous et soulager le quotidien des allergiques. "1001 allergies et intolérances" éditions l'Opportun
Protection solaire, faire le bon choix pour mon l’enfant Posted on 8 mars 2020Leave a comment
Allergologue,insatiable curieuse et passionnée, j'écris sur l'allergie classique et insolite. J'aime livrer des infos accessibles pour tous et soulager le quotidien des allergiques. "1001 allergies et intolérances" éditions l'Opportun

Chaque année, notre désir le plus profond réside dans un grand besoin de soleil. Le rendez-vous est pris avec ses rayons, mais comment en protéger nos enfants? Quelles sont les protections solaires les plus appropriées? Laurence Coiffard, Professeur de Chimie spécialisée en cosmétologie répond à nos questions.

L’enfant, une moindre surface corporelle

Dr CQ: Dans un précédent flash-info est résumé la notion de différence corporelle entre l’adulte et l’enfant. Ceci n’est pas toujours pris en compte semble t il dans les choix des cosmétiques. Qu’en pensez-vous?

Les cosmétiques, bébé et le jeune enfant

LC: “Dans l’analyse toxicologique que l’industriel fait de son produit, il doit prendre en compte cette particularité”

Dr CQ: Espérons que cela ne reste pas lettre morte pour certains industriels.

Le bon indice de protection solaire

Dr CQ :Auparavant, nous étaient proposés des produits avec des indices UV allant jusqu’à 50. Désormais nous voyons sur les packaging des chiffres 50+. À quoi servent ses indices?

LC: “Depuis la Recommandation européenne de 2006, les valeurs de SPF affichables sont les suivantes : 6, 10, 15, 20, 25, 30, 50 et 50+ (pour une valeur déterminée expérimentalement supérieure ou égale à 60). Il ne faut pas hésiter à recommander du 50+. Du fait de la réduction drastique des doses appliquées, nul n’a réellement du 50+ sur sa peau”

Dr CQ: Rappellons que le SPF (Signifiant Sun Protection Factor) correspond à l’indice de protection contre les UVB, réparti en 4 niveaux  : Faible (de 6 à 10), Moyenne (de15 à 25), Haute (de 30 à 50) et Très Haute (50+).

Huile, spray ou crème pour mon enfant ?

Dr CQ: Plusieurs présentations et compositions sont proposées pour les enfants. Vers laquelle faut-il s’orienter?

LC: “Toujours du fait de la réduction des doses, il est préférable de conseiller des crèmes”.

LC: “Les huiles et les sprays étant très fluides, l’utilisateur en met beaucoup moins. Par ailleurs, c’est dans les sprays que l’on trouve le plus d’alcool, ingrédient particulièrement indésirable.”

Dr CQ:” Alors crémons nos enfants :-)”

Protection solaire minérale ou bio ?

Dr CQ:Si nous regardons les rayons des produits solaires, on finit par ne plus s’y retrouver. À qui s’adressent les photo-protecteurs minéraux?

LC: En principe aux personnes sensibilisées aux filtres organiques. Toutefois, ils sont beaucoup moins performants et il n’est pas possible d’atteindre du 50 ou du 50+.

Dr CQ :Et le bio est-il garant d’un moindre risque allergique?

LC: Non, bien au contraire, ces produits sont à proscrire d’autant plus dans le domaine de la photoprotection.

Alors je choisis comme protection solaire pour mon enfant ?

Dr CQ : En prenant en compte toutes les données actuelles disponibles, pouvez-vous nous donner le top trois des meilleurs produits de protection solaire pour les enfants?

LC :Bioderma (Photoderm), Avène (Réflexe solaire), A-Derma

Dr CQ :Peut-on considérer que chez les enfants allergiques et atopiques, les mêmes produits peuvent être conseillés?

LC :“Chez l’enfant allergique comme pour tout enfant, il faut privilégier les solaires les plus efficaces donc bannir le tout minéral. Rappeler que l’on ne s’auto-proclame pas allergique aux filtres UV (difficile d’être allergique à tous les filtres autorisés) et qu’il faut réaliser des tests chez le dermatologue si l’on a des doutes. “

Pour cet entretien, je tiens à remercier Laurence Coiffard, membre du conseil scientifique permanent “Médicaments de dermatologie” de l’ANSM et correspondante nationale de l’Académie nationale de Pharmacie. Autrice avec Céline Couteau de ” “Réponses à 50 questions sur le soleil et la peau” 2019. Vous pouvez la retrouver sur son site

https://www.regard-sur-les-cosmetiques.fr

Réponses à 50 questions sur le soleil et la peau – Céline Couteau & Laurence Coiffard – 33 €
Laurence Coiffard

Aller plus loin en lisant Oasis Allergies

Illustration : freepik

Allergologue,insatiable curieuse et passionnée, j'écris sur l'allergie classique et insolite. J'aime livrer des infos accessibles pour tous et soulager le quotidien des allergiques. "1001 allergies et intolérances" éditions l'Opportun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.