Posted in À LA UNE En vedette

La « Maison Bleue », du nouveau dans le traitement de l’apnée du sommeil

Allergologue,insatiable curieuse et passionnée, j'écris sur l'allergie classique et insolite. J'aime livrer des infos accessibles pour tous et soulager le quotidien des allergiques. Mon dernier ouvrage s'intitule "Les nouvelles allergies comment les reconnaître " aux éditions du Rocher.
La « Maison Bleue », du nouveau dans le traitement de l’apnée du sommeil Posted on 3 septembre 2022Leave a comment
Allergologue,insatiable curieuse et passionnée, j'écris sur l'allergie classique et insolite. J'aime livrer des infos accessibles pour tous et soulager le quotidien des allergiques. Mon dernier ouvrage s'intitule "Les nouvelles allergies comment les reconnaître " aux éditions du Rocher.

Des ronflements nocturnes, une irritabilité et une fatigue inhabituelles font partie des signes qui évoquent une apnée du sommeil. Bien d’autres manifestations sont à relier à cette pathologie encore sous diagnostiquée dans la population générale. La nécessité d’une prise en charge multidisciplinaire plus ciblée est à l’origine de l’ouverture en novembre d’un nouveau concept de maison médicale . Le Docteur Marc Sapène nous explique les tenants et aboutissants de ce projet ambitieux et nécessaire.

Pouvez-vous en quelques mots nous définir le syndrôme d’apnée obstructive du sommeil ( S.A.O.S.)?

On pourrait se contenter de définir le S.A.O.S. simplement comme une succession de pauses respiratoires nocturnes. En réalité , on doit intégrer une notion plus moderne comme le stipule notre spécialiste . « Il s’agit d’un événement respiratoire avec un effort pendant le sommeil qui entraîne une réaction d’éveil avec fragmentation du sommeil et modification de fonctionnement  du système cardio-vasculaire .Tout cela entraîne une diminution du débit respiratoire nocturne. Cette pathologie touche 15 à 20 % de la population générale. En 2015, le docteur Raphaël Heinzer et son équipe en fait la démonstration avec l’étude HypnoLaus.

Si les symptômes semblent identiques chez les adultes et les enfants, les étiologies diffèrent – elles?

Il n’y a pas de secret . Pour passer une bonne nuit , il faut une respiration nasale correcte et la langue collée au palais. Si ces deux conditions ne sont pas remplies, c’est raté pour un sommeil de bonne qualité avec, en bonus, un risque accru de S.A.O.S.

Chez l’enfant, une hypertrophie des amygdales doit être rapidement corrigée. Si cela n’est pas le cas, l’évolution vers le SAOS est possible avec son cortège de symptômes.

D’autres anomalies favorisent la respiration buccale . Comme le rappelle le Docteur Sapène « Les dysmorphies faciales d’origine génétique ou anatomique avec un mauvais développement du massif facial  doivent inciter à rechercher un S.A.O.S. chez l’adulte et chez l’enfant ». Il peut s’agir d’un palais déformé par la succion du pouce ou l’utilisation trop fréquentes de la sucette ( la fameuse «  tototte » censé calmer l’enfant en toute circonstance).La mâchoire inférieure trop en arrière ( rétrognathie) avec un menton fuyant en est un autre aspect. N’oublions pas la surcharge pondérale avec infiltration de masses graisseuses sur les voies aériennes supérieures .

Il va de soi que l’hypotonicité de la langue n’arrange pas les choses!

Quant aux allergies respiratoires , elles ne sont pas étrangères au développement d’un S.A.O.S. L’hypertrophie de la muqueuse nasale entraine une obstruction des voies aériennes supérieures

Un S.A.O.S. non pris en charge peut il avoir des conséquences sur la santé ?

Chez l’enfant, des troubles de l’attention, d’apprentissage, de croissance s’observent au cours de l’évolution de l’enfant. Pour cette raison, le SAOS est à dépister le plus tôt possible.

« Le S.A.O.S intéresse un grand nombre de spécialités : endocrinologues, pédiatres, cardiologues, pneumologues, allergologues, O.R.L.. Il fait le lit de plusieurs pathologies: obésité, diabète type 1 et 2 , hypertension artérielle, infarctus du myocarde.. » L’impact sur la qualité de vie est majeur. « La somnolence durant la journée accroit les risques d’accidents de la route . Parallèlement le risque de mortalité est multiplié par 12 ».

Le diagnostic de dépression est parfois porté à tort. La polygraphie à domicile ou si nécessaire la polysomnographie en hospitalisation permet de rectifier le diagnostic et de l’orienter vers un S.A.O.S.

La perte de tonicité de la langue et la respiration buccale sont des facteurs d’aggravation de cette pathologie , comment faire pour y remédier?

La rééducation maxillo-faciale a sa place dans le traitement du S.A.O.S. modéré ou en complément de traitements mécaniques. Il faut absolument lutter contre la frenectomie ou frenotomie à outrance comme le demande l’Académie de médecine courant avril 2022

Pouvez vous nous en rappeler les bases du traitement?

Dans l’apnée du sommeil, il ne s’agit pas de prescription médicamenteuse ( hormis bien sûr pour les pathologies associées). La prise en charge, souvent multidisciplinaire, s’adapte en fonction de la cause et de la sévérité du S.A.O.S.. Dans les grandes lignes, nous avons vu que la kinésithérapie maxillo- faciale ( réservée aux formes modérées) a toute sa place pour améliorer les performances respiratoires nocturnes. Cependant, dans certains cas, elle ne suffit pas et il faut passer à l’étape supérieure.L’appareillage avec masque nasal de P.P.C; est comme l’indique le Docteur Sapène  » quasi miraculeux » dans le cas d’apnée obstructive sévère. L’orthèse d’avancée mandibulaire et des traitements orthodontistes permettent de rectifier les anomalies anatomiques. Parallèlement, tout est mis en oeuvre pour diminuer la surcharge pondérale. Chez l’enfant, n’oublions pas l’amygdalectomie salvatrice!

La « Maison bleue » ouvre ses porte à Bordeaux en novembre 2022 . C’est une sacrée aventure ! Quelles sont les bases de ce projet ? Y aura t il en France d’autres structures identiques?

La nouvelle structure médicale « Maison bleue » est un concept innovant dans le dépistage et l’accompagnement du S.A.O.S. chez l’adulte et chez l’enfant. Elle vient compléter avec son esprit « portes ouvertes » le service déjà existant dans un établissement privé de la ville de Bordeaux. le Docteur Sapène explique « qu’il s’agit de cette possibilité offerte d’utiliser tous les moyens modernes pour répondre à ce problème de santé publique. Le patient est au coeur du système et tous les acteurs de santé concernés sont présents sur place. Il s’agit d’un travail d’équipe alliant également des possibilités de téléconsultations, d’éducation thérapeutiques du patient. Les nouvelles technologies sont mises à disposition pour optimiser le traitement en ambulatoire comme la plateforme Adelsanté.

Le docteur Marc Sapène

Le Docteur Sapène, pneumo-allergologue s’intéresse depuis plus d’une décennie à la problématique de prise en charge de l’apnée du sommeil. Il occupe pendant de nombreuses années le poste de président de l’association nationale « Asthme et allergies » . En 2021 ,il en devient le vice président. En outre, ce spécialiste du sommeil est président de « Alliance apnée ». Récemment il a rédigé la préface dans un livre destiné à informer sur cette pathologie le grand public et les professionnels de santé.

Références

1- étude HypnoLaus

2-SAOS de l’enfant

3- livre : Faire face aux ronflements et aux apnées du sommeil éditions Ellipses

4- Maison bleue projet

5-sommeil de marmotte application gratuite

6-https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2014-11/sahos_-_fiche_de_bon_usage.pdf

7-https://www.adel-sante.fr

illustration nensuria pour freepik

Allergologue,insatiable curieuse et passionnée, j'écris sur l'allergie classique et insolite. J'aime livrer des infos accessibles pour tous et soulager le quotidien des allergiques. Mon dernier ouvrage s'intitule "Les nouvelles allergies comment les reconnaître " aux éditions du Rocher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.