Posté dans À LA UNE En vedette

Allergies cutanées : il faut réduire/interdire les substances chimiques dans les vêtements et chaussures

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.
Allergies cutanées : il faut réduire/interdire les substances chimiques dans les vêtements et chaussures Publié le 2 mai 2019Laissez un commentaire
Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

L’Anses vient de rendre un avis alarmant sur la présence des substances chimiques dans les textiles, et les cuirs. Pour protéger les consommateurs sensibles aux allergies cutanées, il est nécessaire de faire évoluer la réglementation et réduire ces substances dont les colorants. Une enquête publique de six mois est dors et déjà pilotée par l’agence européenne des produits chimiques.

Qui a travaillé à cette demande ?

Face aux cas d’allergies cutanées liés aux textiles d’habillement, l’Anses a mené en juin 2018 une expertise permettant d’identifier les substances chimiques. De son côté, le KemI ( Agence Suédoise des produits chimiques) a réalisé une analyse des options de gestion des risques au titre du règlement REACH concernant les substances sensibilisantes cutanées dans les textiles. Alors, ’Anses et le KemI ont élaboré conjointement une proposition de restriction des substances sensibilisantes à destination de l’Agence européenne des produits chimiques afin de mieux protéger les consommateurs des risques d’allergies cutanées.

1000 substances en cause dans les allergies cutanées

Le rapport met en lumière notamment les colorants et les conservateurs.

Dans les textiles :

  • le nickel, le chrome et le cobalt (couleurs bleu et vert)
  • le formaldéhyde (conservateur)
  • le paraphénylène diamine (couleur noir)
  • Les nonylphénols (NP) et nonylphénols éthoxylates (NPEO) (apprêts). ils sont éliminés au lavage d’où l’importance de toujours laver ses vêtements neufs.
  • benzoate de benzyle (plastifiant)

Dans les chaussures :

  • Le diméthylfumarate 
  • le nickel, le chrome et le cobalt (couleurs bleu et vert)
  • la colophane

Le rapport de 2018 de l’Anses, qui précède l’avis demande une restriction, un contrôle et une information du consommateur de la présence de ses produits chimiques.

Quelle substance interdire pour éviter les allergies cutanées ?

L’aniline ! Il s’agit d’un composé organique aromatique. Mais c’est aussi une base des colorants de synthèse, servant pour produire une grande quantité de bleus, violets, mauves et rouges, et quelques noirs, bruns et verts.

Comment substituer les colorants et conservateurs ?

Des alternatives chimiques existent notamment pour les colorants dispersés pour lesquels la substitution est faisable et déjà amorcée en Europe. Pour d’autres familles de substances telles que les diisocyanates, la mise en œuvre des meilleures pratiques de production devrait permettre de réduire ou de supprimer la présence de ces substances dans les articles finis” indique l’Anses.

Agir au niveau de l’Europe

Une proposition de restriction est publiée sur le site web de l’ECHA depuis le 24 avril 2019. Elle fera l’objet prochainement d’une consultation publique pour une durée de six mois.

Pour mieux comprendre les allergies cutanées causées par des chaussures et la façon d’y remédier, lisez l’article du Dr Quequet Eczéma : trouver chaussure à son pied .

teintures et colorants : 50 nuances d’allergies

Il existe des textiles hypoallergéniques pour s’habiller de douceur


Photographie : Yanalya pour Freepik


Sources :

Avis de l’Anses allergies cutanées et restriction des substances chimiques dans les textiles, cuirs et fourrures

Rapport de l’Anses  Évaluation des effets sensibilisants ou irritants cutanés des substances chimiques présentes dans les articles chaussants et textiles d’habillement 

Journaliste et écrivain culinaire, je suis spécialisée en alimentation et santé avec un goût de forcenée pour la joie, quoiqu'il en soit. L'allergie est une longue histoire dans ma vie, une planète sur laquelle j'écris, sur laquelle je vis, depuis 14 ans maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.